Aller au contenu principal du site

Historique et concept d'un petit point de vente

Le concept

Le point de vente collectif « Au rendez-vous du terroir » Tout démarre par une initiative de la chambre d’agriculture de Haute-Savoie qui en 2006 lance le projet de création d’un point de vente collectif sur le secteur d’Annecy. La région Rhône-Alpes compte alors le plus important nombre de point de vente de France avec pas moins de 50 magasins sur les moins de 100 que compte le territoire français.

Le point de vente d’Annecy sera le premier en Haute-Savoie. Pour mener à bien son projet la chambre d’agriculture lance plusieurs annonces dans les journaux locaux afin de tenter de rassembler des producteurs de productions différentes. Il se forme alors un petit groupe motivé et très complémentaire qui débute un marché de producteurs dans les locaux de la chambre d’agriculture le mardi matin. Les clients sont vites au rendez-vous, séduits par la démarche.
Au bout de quelques mois, encouragés par le succès grandissant, nous prenons la décision d’ouvrir un véritable lieu de vente avec des horaires plus larges. Quelques investissements sont nécessaires pour pouvoir ouvrir le 16 octobre 2007 le premier point de vente collectif de Haute-Savoie.
Le principe ? Produits de nos fermes vendus par nous-mêmes : tel est le slogan de Terre d’Envie, réseau auquel adhère le point de vente d’Annecy dont le but est de promouvoir et défendre le concept de point de vente collectif. Une idée simple :
- Vendre des produits fermiers de saison, sains et de qualité
- Garantir l'échange et le dialogue avec la présence d'un producteur à la vente
- Promouvoir une agriculture responsable en circuit court et à dimension humaine.
Ainsi, tous les produits proviennent des exploitations locales adhérentes, l’achat-revente est interdit et ce sont les producteurs qui vendent eux-mêmes leur production et celle des autres. La transparence sur les moyens de production et la provenance de chaque produit sont ainsi garantis aux consommateurs. Dès l’ouverture, le point de vente rencontre un grand succès et les 45 m2 deviennent vite trop petits pour accueillir convenablement les clients. Nous décidons alors de doubler la surface de vente 1 an plus tard puis une nouvelle fois 2 ans après. Ce qui nous conduit aujourd’hui à plus de 200 m2 de surface et un succès qui ne dément pas...